Beaujolais - Moulin-à-Vent 2012 - Vin


Moulin-à-Vent
Moulin-à-Vent

Région

Beaujolais

Appellation

Moulin à Vent

Couleur

Rouge

Cépage

Gamay

Caractéristiques

Ce vin est l'assemblage des grandes parcelles du Château des Jacques : Carquelin, Rochegrès, Champ de Cour, Thorins, La Roche. Granitique, le terroir offre, selon les parcelles, des caractéristiques particulières.

Vinification

Ramassés à la main, triés et égrappés, les raisins macèrent lentement durant trois à quatre semaines. Les fermentations s'effectuent en levures naturelles. Des pigeages ou remontages réguliers sont effectués.

Elevage et mise en bouteille

Les vins sont élevés durant 10 mois dans notre vieille cave, en fûts de chêne neufs pour 40%, et en fût d'un vin pour 60% . Les bois proviennent des forêts de l'Allier, du Nivernais et du Limousin.

Dégustation / Accords mets-vin

Riches, puissants, ces vins traduisent parfaitement les grandes qualités de l'appellation: élégance du fruit, souplesse des tanins, fraîcheur. Sa palette d'accords avec la gastronomie est particulièrement large, viandes, poissons, fromages, légumes...

Conservation

Un à deux ans sont nécessaires pour que ce vin atteigne sa pleine harmonie. Son potentiel de vie est de plusieurs dizaines d'années.

Le Millésime

Après un début d'année marqué par la douceur de janvier puis le froid polaire de la première quinzaine de février - qui, déjà, entamait le potentiel de récolte du millésime -, le mois de mars s'est révélé plutôt chaud et a entraîné un débourrement précoce de la vigne. Mais avril, empreint par une certaine fraîcheur, beaucoup d'humidité et un ensoleillement en berne a calmé la pousse de la vigne et donné le ton d'un printemps difficile au niveau météorologique. Précipitations - dont grêle à plusieurs reprises - et températures plus basses que la moyenne des dernières années ont en effet accompagné le cycle végétatif de la vigne jusqu'au milieu de l'été. Août et la première quinzaine de septembre, en signant le retour de la chaleur et d'une pluviométrie mesurée voire absente, ont heureusement favorisé la maturation lente du raisin et le maintien de l'état sanitaire. Les vendanges ont débuté le 17 septembre, faisant de 2012 un millésime finalement tardif. Sans être exceptionnel, il s'affirme comme un millésime à la maturité et l'équilibre très intéressants, malgré un cycle végétatif particulièrement chahuté pour la vigne et et une météo incroyablement exigeante pour les vignerons.


Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :